Suicide d’un détenu : absence de responsabilité de l’administration pénitentiaire

Dans un arrêt rendu le 28 décembre 2017 , le Conseil d’État s’est penché sur les conditions d’engagement de la responsabilité de l’administration pénitentiaire en raison du suicide d’un détenu.
Les demandeurs, le frère et la mère du détenu défunt, déboutés par le tribunal administratif de Marseille par un jugement du 16 décembre 2014 et par un arrêt rendu par la cour administrative d’appel de Marseille le 25 avril 2016, ont saisi le Conseil d’État qui a rendu une décision dont l’argumentation est fidèle à sa position classique sur ce type de contentieux.